14 mars 2016

Ça alors

Israël mise sur le cannabis médicinal

Tel Aviv a accueilli la semaine dernière la deuxième édition du salon Cannatech, réunissant des entreprises innovantes dans le domaine du cannabis à usage thérapeutique. Israël veut adapter son dynamisme entrepreneurial – il s’y crée près de 1 000 start-up chaque année – au secteur du cannabis médicinal. Ce dernier, qui sert notamment à calmer la douleur, est autorisé dans le pays depuis 1993 (tandis que l’usage récréatif reste interdit). Parmi les entreprises présentes à Cannatech, l’une a développé un inhalateur permettant de mesurer ses doses de cannabis pour suivre des prescriptions plus précises, une autre travaille sur une version de la plante ne faisant pas planer, etc. En France, les médicaments contenant du cannabis peuvent bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché depuis juin 2013. Le seul produit à en avoir obtenu une n’est toujours pas vendu, en raison d’un désaccord sur le prix.