15 mars 2016

C’est leur avis

Il faut une police de l’intelligence artificielle

En remportant ce matin la dernière manche de leur partie de go, le programme d’intelligence artificielle (IA) de Google AlphaGo a battu 4-1 le Sud-Coréen Lee Sedol, considéré comme le meilleur joueur du monde. Laurent Alexandre, PDG d’une société spécialisée dans l’interprétation de l’ADN, estime qu’il faut mettre en place un système de contrôle des machines intelligentes [€].

« Est-il raisonnable d’apprendre aux machines à tromper, dominer, dépasser les hommes  ? Est-il sage de leur apprendre à cacher leurs intentions, ­à déployer des stratégies agressives et manipulatrices comme dans le jeu de go  ? […] Il est sans doute impossible d’interdire l’IA de ­Google, mais il faut mener une réflexion mondiale sur l’encadrement des cerveaux faits de silicium. Ce d’autant que la victoire de Google va accélérer la ­bataille industrielle entre les géants d’Internet qui ­placent l’IA au cœur de notre civilisation. La police de l’IA deviendra cruciale dans les décennies qui viennent. » Laurent Alexandre