16 mars 2016

Ça peut servir

Choisir une bougie parfumée sans risquer sa santé

Vous vous faites peut-être du mal en cherchant à ce que votre salon sente bon. C’est ce que rapporte l’UFC-Que Choisir, qui a mis la main sur un projet de décret imposant des avertissements sur certains encens, papiers d’Arménie et bougies parfumées. En effet, plusieurs de ces produits dégagent tout un tas de substances chimiques, dont des gaz cancérogènes et des particules fines (oui, comme ce qui sort du pot d’échappement des véhicules diesel). Mais tous ne sont pas si dangereux. Privilégiez les encens à base de résines et bois naturels plutôt que ceux aux solvants et parfums de synthèse. Choisissez des bougies à la cire d’abeille ou végétale et évitez celles en paraffine. Le papier d’Arménie contient quant à lui un puissant irritant, prenez garde à n’utiliser qu’une lamelle à la fois. Sinon une méthode ancestrale est également possible : ouvrez la fenêtre.