19 mars 2016

Ça veut dire quoi

Cour suprême américaine

Barack Obama a désigné mercredi Merrick Garland, juge en chef de la Cour d’appel de Washington, pour occuper le neuvième siège de la Cour suprême, vacant depuis la mort du conservateur Antonin Scalia. Cette instance située au sommet de la hiérarchie judiciaire est le tribunal en dernier ressort. Chargée de juger de la conformité des lois à la Constitution, elle est souvent appelée à arbitrer les grandes questions de société. Elle reconnaît ainsi en 1973 le droit à l’avortement dans une affaire opposant une citoyenne à l’État du Texas et en 2015 le droit au mariage pour les couples homosexuels. Les juges de la Cour suprême sont nommés à vie par le président. Leur désignation est soumise à un vote du Sénat, aujourd’hui dominé par les Républicains, une étape loin d’être acquise pour Merrick Garland. Considéré comme progressiste, il pourrait en effet faire pencher la Cour dans ce sens, les huit autres postes se répartissant aujourd’hui à parité entre conservateurs et progressistes.