21 mars 2016

C'est leur avis

La loi Travail aurait pu bénéficier de plus de concertation

Le projet de réforme du Code du travail a été rendu public avant la négociation avec les organisations syndicales et Manuel Valls a accru les tensions en suggérant qu’il pouvait se passer du vote du Parlement. Interrogée sur Radio Classique, la secrétaire d’État au Numérique Axelle Lemaire juge que le gouvernement aurait pu s’inspirer de la consultation en ligne qu’elle avait réalisée en amont du projet de loi Numérique, adopté avec un seul vote contre.

« On voit bien qu’aujourd’hui, il y a une grande défiance dans la politique de manière générale, qu’il y a un besoin de renouveau – peut-être du personnel politique, mais aussi des méthodes – et que si l’on peut tirer une leçon de la culture numérique, c’est bien la nécessité de travailler en mode collaboratif de manière plus horizontale, plus concertée, et en s’appuyant sur l’intelligence collective. Le résultat du vote à l’Assemblée nationale de la loi sur le Numérique n’est pas étranger à la manière dont le texte est arrivé sur les bancs de l’hémicycle. » Axelle Lemaire