21 mars 2016

Ça alors

Le problème des « projections fantômes » chinoises

L’autorité de régulation du cinéma chinois a décidé de lutter contre la fraude au box-office, le classement des films engrangeant le plus de recettes en salles. Elle a retiré samedi la licence du distributeur du film « Ip Man 3 », dans lequel joue l’ancien boxeur américain Mike Tyson. L’entreprise est accusée d’avoir eu recours à des « projections fantômes » : de fausses séances se déroulant soi-disant après minuit, à 31 dollars la place (six fois le prix normal) et toutes complètes. Le but ? Gonfler ses chiffres afin de pouvoir revendiquer un succès au box-office et d’attirer ainsi de vrais spectateurs. La pratique est répandue en Chine, selon le Wall Street Journal, qui a interrogé une vingtaine de professionnels du cinéma chinois. Elle inquiète les studios hollywoodiens, dont les parts de marché baissent dans le pays.