• Les écoutes de Sarkozy validées. La Cour de cassation a estimé que la quasi-totalité des écoutes téléphoniques entre Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog étaient légales. Celles-ci ont conduit à la mise en examen de l’ancien chef de l’État pour corruption et trafic d’influence pour avoir tenté de percer le secret d’une procédure judiciaire. Nicolas Sarkozy avait contesté la légalité de ces écoutes.

  • La Fifa attaque Beckenbauer. La commission d’éthique de la Fédération internationale de football (Fifa) a annoncé avoir ouvert une enquête sur les conditions d’attribution de la Coupe du monde 2006 à l’Allemagne. Elle vise notamment l’ancien footballeur allemand Franz Beckenbauer, qui présidait le comité de candidature puis celui de l’organisation de l’événement.

  • Du Nobel à la diplomatie. La prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi sera ministre des Affaires étrangères du nouveau gouvernement birman, a annoncé le porte-parole de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie, vainqueur des élections de novembre. La Constitution birmane, rédigée par l’ancienne junte au pouvoir, l’a empêchée de prendre la présidence du pays en raison de la nationalité étrangère de ses enfants.

  • Conflit russo-ukrainien. La justice russe a condamné la pilote de l’armée ukrainienne Nadejda Savtchenko à 22 ans de prison pour « complicité de meurtre » dans la mort de deux journalistes russes tués en juin 2014 dans l’est séparatiste de l’Ukraine. Le président ukrainien Petro Porochenko a proposé dans la journée de livrer deux militaires russes à Moscou en échange du retour de la jeune femme dans son pays.