• Chômage record. Après une baisse en janvier, le nombre de chômeurs de catégorie A a grimpé de 38 400 en février (+1,1 %). Le nombre total de demandeurs d’emploi s’établit désormais à 3,591 millions de personnes. C’est un nouveau record.

  • Contre la loi Travail. Après les mobilisations des 9 et 17 mars, une troisième journée d’action était organisée dans toute la France. Des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre ont eu lieu à Nantes et à Paris. La police des polices a été saisie après la diffusion d’une vidéo montrant un adolescent frappé au visage par un policier en marge de la manifestation parisienne.

  • Vache folle dans les Ardennes. Le ministère de l’Agriculture a confirmé qu’un bovin d’un élevage de Givron (Ardennes) avait été victime d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), plus connue sous le nom de « maladie de la vache folle ». Il n’y aura toutefois « aucune conséquence pour le consommateur », a assuré le ministère.

  • Démissions en Belgique. Les ministres belges de l’Intérieur et de la Justice ont présenté leur démission à la suite des propos de Recep Tayyip Erdogan. Le président turc a affirmé hier soir qu’Ibrahim El Bakraoui, l’un des kamikazes de l’aéroport, avait été expulsé cet été de Turquie vers la Belgique et que les autorités avaient été prévenues. Le Premier ministre belge a cependant refusé la démission des deux hommes.

  • Une même cellule terroriste à Bruxelles et Paris. Najim Laachraoui a été identifié hier soir comme l’un des auteurs de l’attentat-suicide à l’aéroport de Zaventem, ont indiqué des sources policières à l’AFP. Ce Belge de 24 ans était soupçonné d’être l’artificier des attentats du 13 novembre depuis que son ADN a été retrouvé sur des ceintures explosives ayant servi aux kamikazes de Paris et Saint-Denis.

  • 40 ans de prison pour Karadzic. Le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie a condamné l’ancien leader des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic à 40 ans de prison pour génocide. Il était jugé pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre lors du conflit qui a tué plus de 100 000 personnes en Bosnie entre 1992 et 1995.

  • Plébiscite présidentiel. Le ministre de l’Intérieur du Congo-Brazzaville a annoncé que le président congolais Denis Sassou-Nguesso avait remporté l’élection du 20 mars avec 60 % des voix dès le premier tour. Il a dirigé le pays de 1979 à 1992 et n’a plus quitté le pouvoir depuis qu’il l’a repris par la force en 1997.