24 mars 2016

Ça alors

La peur des vaccins relance la rougeole

Une étude parue la semaine dernière dans la revue médicale américaine JAMA démontre que plus de la moitié des 1 416 cas de rougeole qu’ont connu les États-Unis depuis 2000 sont dus à un refus de vaccination. Le pays pensait avoir éradiqué la maladie au début du millénaire et ne connaissait plus que quelques dizaines de cas par an – importés par des voyageurs – de cette maladie très infectieuse qui peut se révéler mortelle. Aidée par la crainte des potentiels effets secondaires des vaccins, la maladie a resurgi et le nombre de personnes touchées chaque année a triplé depuis 2012. La France connaît un phénomène similaire depuis 2008, avec plusieurs centaines de cas par an, et même plusieurs milliers en 2010 et 2011. Avec 90 % de taux de vaccination, les nourrissons français sont parmi les moins bien protégés d’Europe.