25 mars 2016

Ça alors

L’intelligence artificielle qui dérape sur Twitter

Microsoft a lancé mercredi un compte Twitter doté d’une intelligence artificielle. Tay, c’est le nom de ce personnage féminin, était chargée de répondre aux internautes qui l’interpellaient. Elle s’est distinguée par une utilisation plutôt pertinente des emojis et de certaines images animées. Microsoft a déclaré que son logiciel « apprenait » au fur et à mesure qu’il dialoguait. Certains internautes mal intentionnés l’ont donc abreuvée de phrases à caractère polémique, portant notamment sur la négation de la Shoah ou sur des théories complotistes autour du 11-Septembre. Rapidement, Tay a intégré ces propos et les a réutilisés lorsqu’on lui posait une question. Microsoft a mis le compte en pause hier matin après 96 000 tweets envoyés. Un dernier message prévient toutefois que l’expérience sera rééditée.