26 mars 2016

Ça veut dire quoi

Vache folle

Un cas d’encéphalopathie spongiforme bovine a été annoncé jeudi dans un élevage des Ardennes. Plus connue sous le nom de maladie de la vache folle, elle a frappé le Royaume-Uni puis le continent européen dans les années 1990. Les animaux étaient atteints en raison d’une protéine, le prion, contenue dans des farines animales (os et abats réduits en poudre) présentes dans leur alimentation. En 1996, il est apparu que la maladie pouvait se transmettre à l’homme sous la forme d’une variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Cette dégénérescence du système nerveux a provoqué la mort de 224 personnes dans le monde (25 en France). Des campagnes d’abattage, l’embargo sur la viande britannique, des mesures de traçabilité et l’interdiction des farines animales ont permis d’en venir à bout. Des cas isolés apparaissent ponctuellement, au Royaume-Uni et en Irlande en 2015, aujourd’hui en France, dont on ne connaît pas l’origine, mais sans qu’aucun risque de propagation ne soit identifié.