29 mars 2016

Ça alors

À Pâques, les Néo-Zélandais tuent des lapins

Plusieurs centaines de chasseurs ont tué 10 000 lapins samedi dans le sud de la Nouvelle-Zélande. Organisée chaque année à Pâques, cette battue prend la forme d’un concours par équipes. Elle a pour but de freiner la prolifération de l’espèce, qui ravage les terres agricoles. Les lapins ont été introduits dans le pays au cours des années 1830 et s’y sont si bien développés qu’une loi de 1993 les classe comme « organismes indésirables » et autorise leur élimination n’importe où et n’importe quand. À la fin des années 1990, plusieurs fermiers leur ont toutefois illégalement inoculé la maladie hémorragique virale du lapin. Ce virus, utilisé également par les autorités australiennes, confrontées au même problème, a d’abord nettement réduit la population des mammifères, mais ceux-ci ont commencé à développer une immunité au virus.