30 mars 2016

Ça alors

Une entreprise profite du duel Apple-FBI

Une entreprise peut se réjouir de l’affrontement entre Apple et le FBI : Cellebrite. Cette société israélienne (détenue par le groupe japonais Suncorp) a, selon le quotidien israélien Yedioth Ahronoth, permis aux policiers américains de débloquer l’iPhone de l’un des terroristes de San Bernardino. Alors qu’Apple refusait de créer un système contournant le cryptage de ses appareils, les enquêteurs américains avaient annoncé le 21 mars qu’une « tierce partie » les avait contactés pour les aider. Dimanche, ils ont fait savoir qu’ils avaient pu accéder au contenu du téléphone. Le magazine américain Fortune a révélé un ordre de virement montrant que Cellebrite avait reçu le même jour 218 000 dollars de la part du FBI. Si aucun des protagonistes n’a souhaité faire de commentaire, les investisseurs ont pris ces révélations au sérieux : le titre Suncorp s’est apprécié de 40 % en une semaine.