1er avril 2016

Ça alors

Les danseuses de rue chinoises contre la drogue

Les femmes qui se réunissent quotidiennement pour danser sur les places publiques de Canton, dans le sud-est de la Chine, coopèrent désormais avec la police dans sa lutte contre le trafic de drogue. Une centaine de ces femmes, pour la plupart retraitées, distribuent des prospectus dénonçant les dangers des stupéfiants, a précisé mardi le quotidien Guangzhou Daily. Leur présence régulière dans l’espace public leur permet également de repérer les dealers et d’alerter la police. Une expérience similaire menée à Yantai, dans le nord-est du pays, a permis le démantèlement de plusieurs réseaux de trafiquants. Les autorités ont annoncé en juin que la Chine comptait 14 millions de toxicomanes et que 49 000 consommateurs de stupéfiants étaient morts en 2014, soit 126 fois plus qu’en France pour une population 20 fois supérieure.