6 avril 2016

Ça alors

WhatsApp renforce la confidentialité de ses conversations

Le service de messagerie instantané WhatsApp, propriété de Facebook, a annoncé hier que son usage était désormais crypté de « bout en bout » : les échanges sont désormais chiffrés sur le smartphone avant d’être envoyés sur le réseau. Les serveurs de WhatsApp ne sont plus qu’un simple relais, ce qui doit empêcher les pirates informatiques et les gouvernements d’accéder aux données. Le seul moyen de les intercepter est de se procurer l’un des deux téléphones entre lesquels la communication a lieu ou d’y poser un mouchard, comme la loi Renseignement votée en France l’an dernier le permet. La direction de WhatsApp s’est opposée aux autorités de plusieurs pays, qui réclament les données d’utilisateurs soupçonnés par la justice. Le mois dernier, un de ses membres a ainsi été placé en détention préventive pendant une journée au Brésil.