6 avril 2016

Ça alors

Pour protéger les femmes, un État indien interdit l’alcool

L’État indien du Bihar a annoncé hier que la vente et la consommation d’alcool étaient désormais totalement interdites sur son territoire. Cet État de 100 millions d’habitants est le deuxième du pays à imposer une telle mesure après le Gujarat, tandis que trois autres États appliquent des interdictions partielles. Dans le monde, une dizaine de pays ont banni l’alcool, mais l’islam y est la religion officielle, ce qui n’est pas le cas du Bihar, hindouiste. Son dirigeant, Nitish Kumar, réélu en novembre, avait inclus la prohibition de l’alcool dans ses promesses de campagne. Accusant l’alcool d’être responsable des violences domestiques, il affirme que la mesure est particulièrement soutenue par les femmes. Cette décision va toutefois pénaliser financièrement le Bihar : les taxes sur les ventes d’alcool lui rapportent chaque année l’équivalent de 529 millions d’euros.