15 avril 2016

C’est leur avis

Le déclin du libéralisme

Le libéralisme qui semblait s’être imposé comme le seul modèle de société valable à la chute de l’ex-URSS est en voie de disparition, estime l’éditorialiste du New York Times Roger Cohen. Selon lui, il recule partout au profit de l’autoritarisme et de l’intolérance.

« En Russie, et maintenant dans des pays allant de la Hongrie à la Pologne, ainsi qu’en Chine, les formes d’autoritarisme sont en expansion et le libéralisme (ou même la simple libéralisation) sont en retrait. Au Moyen-Orient, l’État islamique étend sa longue ombre numérisée. Dans les sociétés occidentales, en proie à des inégalités croissantes (l’économie néolibérale a également sapé la légitimité du libéralisme), le discours politique, le débat sur les campus universitaires et les tirades sur les réseaux sociaux reflètent tous une impatience face aux vérités multiples, une nouvelle intolérance et une réticence à faire les compromis qui permettent à une démocratie libérale de fonctionner. » Roger Cohen