19 avril 2016

Ça alors

Un réseau social pour fermiers par SMS

C’est pour permettre à des fermiers de pays en développement n’ayant pas accès à Internet d’échanger des conseils pratiques que le Britannique Kenny Ewan a créé WeFarm, comme il l’a expliqué à Rue89. Chaque inscrit précise son domaine d’expertise et peut poser des questions par SMS, envoyées à un numéro unique puis transmises aux utilisateurs experts du domaine concerné. Le service, actuellement disponible gratuitement au Kenya, en Ouganda et au Pérou, revendique un peu plus de 50 000 membres. Il compte faire des bénéfices grâce à de la publicité ciblée, mais aussi en analysant les problèmes soulevés par ses membres et en vendant ces données à des industriels.