20 avril 2016

C’est leur avis

S’inspirer de l’Argentine pour aider la Grèce

Guillaume Maujean, rédacteur en chef aux Échos, estime que les créanciers qui négocient avec la Grèce une nouvelle tranche d’aide doivent s’inspirer de l’exemple de l’Argentine et accepter le rééchelonnement de la dette, voire un abandon partiel.

« Par un hasard du calendrier, Buenos Aires vient de réussir cette semaine un retour triomphal sur les marchés, attirant 70 milliards de dollars de capitaux du monde entier. Elle avait connu elle aussi une faillite retentissante. Elle a traversé comme la Grèce une terrible récession, l’envol du chômage et de la pauvreté, le bras de fer avec les créanciers. Le parallèle entre les deux pays n’est pas toujours pertinent. Mais on peut tirer au moins une leçon de la crise argentine : il y a une vie après le défaut de paiement. L’Europe aurait donc tout intérêt à organiser rapidement une restructuration ordonnée de la dette grecque. » Guillaume Maujean