20 avril 2016

Ça alors

La Chine va s’offrir 1 % de l’Australie

Un consortium dirigé par une entreprise chinoise a signé hier un accord pour racheter les terres du géant agricole australien Kidman, qui couvrent environ 1 % du territoire national. Le domaine, qui regroupe 185 000 bovins, est à vendre depuis l’année dernière et avait déjà failli être racheté par un autre consortium chinois. Le gouvernement avait invalidé la transaction, car une des parcelles était située à côté d’un complexe militaire. Le ministre des Finances avait invoqué la sécurité nationale. Cette fois, l’offre ne comprend plus ce terrain. Le syndicat des industriels de l’agriculture s’est déclaré favorable à la vente, expliquant que le secteur avait besoin d’investissements pour se développer. De l’autre côté, la consommation de viande en Chine a quadruplé depuis 1971, nécessitant davantage d’importations.