21 avril 2016

Ça peut servir

Se gonfler d’optimisme en se brossant les dents

Les trois minutes qu’on vous a toujours dit de passer à vous brosser les dents vous semblent d’un ennui interminable ? Et vos amis vous reprochent d’être trop pessimiste ? Le psychologue américain Shawn Achor suggère un moyen de s’attaquer à ces deux problèmes : il recommande de consacrer le temps de brossage des dents à travailler votre optimisme en pensant à trois nouvelles choses pour lesquelles vous vous sentez redevable, qui vous apportent de la satisfaction ou de la joie. Il faut que ce soit trois éléments nouveaux, pour ne pas tomber à chaque fois dans le triptyque « ma famille, mes amis, ma santé ». N’en oubliez pas de bien brosser, ce serait dommage de revoir la vie en rose mais d’avoir les dents jaunes.