22 avril 2016

Tout s’explique

La droite précise les règles de sa primaire

Quelles sont les conditions pour se présenter à la primaire ?

La Haute autorité de la primaire de la droite et du centre, chargée de veiller au bon déroulement du scrutin, a publié aujourd’hui son guide électoral. Il officialise toutes les dates et les règles de l’organisation, notamment sur les parrainages nécessaires pour concourir. Les candidats ont jusqu’au 9 septembre pour réunir les signatures de 20 parlementaires et 250 élus locaux. Ces derniers ne sont pas obligatoirement membres du parti Les Républicains (LR), mais doivent déclarer qu’ils « défendent les valeurs de la droite et du centre » et s’engagent « pour l’alternance ». La signature de 2 500 adhérents à LR est également nécessaire. Le vote se tiendra les 20 et 27 novembre.

Quels seront les candidats alignés ?

Onze personnalités ont déjà déclaré leur candidature : Alain Juppé, Bruno Le Maire, François Fillon, Hervé Mariton, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé, Frédéric Lefebvre, Nadine Morano, Jean-Frédéric Poisson, Geoffroy Didier et Jacques Myard. Le président du parti Nicolas Sarkozy n’a pas encore officiellement annoncé ses intentions. Thierry Solère, président de la commission nationale d’organisation de la primaire, a déclaré ce matin qu’il ne voyait pas plus de cinq ou six candidats capables de réunir les parrainages.

S’agira-t-il aussi d’une primaire du centre ?

Imaginée comme telle, la primaire ne réunira finalement que des membres de LR. Les adhérents de l’UDI ont refusé fin mars d’y participer, en l’absence d’un socle commun avec le parti de Nicolas Sarkozy. Leur président Jean-Christophe Lagarde réclamait, en vain, que les deux formations signent un accord sur des priorités communes (Europe, réduction de la dette), un accord de gouvernement (indépendance idéologique de l’UDI dans la future majorité) et un accord sur les investitures pour les législatives de l’ordre de ce qui avait été négocié sur les listes des régionales (entre 25 % et 35 % de candidats centristes).