• Rousseff en sursis au Brésil. Plus de 70 % des députés brésiliens ont voté dimanche en faveur du processus de destitution de la présidente Dilma Rousseff. Le sort de celle-ci dépend désormais du vote des sénateurs en mai. « Dilma Rousseff est accusée d’avoir maquillé les comptes de l’État, mais pas d’être corrompue, explique Gaspard Estrada, directeur exécutif de l’Observatoire politique de l’Amérique latine et des Caraïbes de Sciences Po Paris. Or, si elle est destituée, elle sera remplacée par son vice-président, Michel Temer, qui, lui, est soupçonné de corruption. Et c’est le président de la Chambre des députés qui deviendrait vice-président du pays. Or, Eduardo Cunha est formellement accusé de corruption et blanchiment d’argent. »

  • Retour argentin. L’Argentine a emprunté mardi 16,5 milliards de dollars pour son retour sur le marché de la dette, auquel elle n’avait plus accès depuis 2001. « L’Argentine tourne définitivement la page de l’histoire du défaut de paiement, juge l’économiste argentin Dante Sica. Sortir de la classification de défaut de paiement peut motiver des entreprises qui avaient suspendu des projets de développement en Argentine. »

  • Vers la Maison-Blanche. Donald Trump et Hillary Clinton ont remporté respectivement mardi les primaires républicaine et démocrate de New York. Il est de plus en plus probable qu’ils s’affronteront pour l’élection présidentielle de novembre. « Les tendances lourdes sont éminemment favorables au Parti démocrate, estime Denis Lacorne, directeur de recherche au CERI-Sciences Po. Surtout si son adversaire, le Grand Old Party, continue à surfer la vague de la latinophobie, du racisme anti-Noirs et d’une ­misogynie amplement illustrés dans les médias américains. »

  • Naufrage de migrants. Le Haut Commissariat aux réfugiés des Nations unies (HCR) a affirmé mercredi avoir recueilli les témoignages de 41 migrants rescapés d’un naufrage en Méditerranée dans lequel environ 500 personnes auraient péri. Dans un communiqué, le HCR déclare qu’il « réitère ses appels à un renforcement des voies régulières pour l’admission de réfugiés et de demandeurs d’asile en Europe » de manière à « faire reculer la demande à laquelle répondent les réseaux de passeurs et à réduire le nombre de traversées irrégulières et dangereuses ».

  • Mort d’une star de la pop. Le chanteur et musicien américain Prince, célèbre pour « Purple Rain » et « Kiss », est décédé jeudi à l’âge de 57 ans. « Prince était un artiste révolutionnaire, un musicien et un compositeur génial, un merveilleux parolier, un guitariste étonnant, mais plus que tout, quelqu’un d’authentique à tous les niveaux », a déclaré le leader des Rolling Stones Mick Jagger dans une série de messages sur Twitter.