26 avril 2016

Ça alors

Malgré la censure, une blogueuse chinoise signe un énorme contrat de pub

Un site e-commerce chinois a payé jeudi 3,4 millions de dollars pour apparaître à la fin de la prochaine vidéo de Papi Jiang, une blogueuse de 29 ans très célèbre dans son pays. Il a remporté une vente aux enchères suivie par plus de 500 000 personnes sur Internet. À titre de comparaison, les spots de publicité les plus chers au monde se négocient autour de cinq millions de dollars lors du Superbowl, la finale du championnat de football américain. Papi Jiang ne parle quasiment jamais de politique et se concentre sur les petits problèmes de la vie quotidienne, comme les relations de couple ou le comportement des riches citadines. Son franc-parler séduit les internautes (ses vidéos sont vues en moyenne 7,5 millions de fois), mais lui a valu des ennuis avec la censure : le gouvernement a supprimé plusieurs de ses vidéos qu’il jugeait trop vulgaires.