27 avril 2016

Ça alors

La retraite à 75 ans en Italie

Depuis début avril, l’organisme italien de gestion des retraites (INPS) envoie des courriers aux contribuables pour les informer des conditions de leur départ à la retraite. Ils y trouvent une simulation de l’âge estimé et du montant de leur pension. Les plus jeunes ont de quoi être surpris. En effet, sous l’effet de la réforme de 2011, « la génération 1980 pourrait travailler jusqu’à 75 ans », avertit le directeur de l’INPS Tito Boeri, qui appelle à un assouplissement du système. L’Italie est confrontée à un fort taux de chômage chez les jeunes (38 % contre 26 % en France). Tito Boeri y voit la conséquence de la crise économique et du durcissement des conditions de départ à la retraite. Les seniors sont incités à travailler davantage d’années pour toucher une pension suffisante, ce qui bloque l’accès au marché du travail pour les jeunes.