28 avril 2016

Ça alors

Le camp australien de réfugiés sur l’île de Manus déclaré illégal

La Cour suprême de Papouasie-Nouvelle-Guinée a déclaré mardi que l’accord permettant à l’Australie d’envoyer ses demandeurs d’asile dans un camp construit sur l’île papouasienne de Manus était inconstitutionnel. Cette décision ne modifiera pas la politique migratoire de l’Australie : son ministre de l’Immigration a annoncé que les réfugiés auront la possibilité de rester sur place, tandis que les autres devront retourner dans leur pays d’origine. Depuis 2001, Canberra pratique la gestion offshore des migrants. Lorsqu’un bateau de clandestins débarque sur ses côtes, ses occupants sont systématiquement envoyés dans des camps de rétention situés sur deux îles du Pacifique, Manus et Nauru, le temps que leur demande d’asile soit instruite. Cette pratique est condamnée par les organisations de défense des droits de l’homme.