29 avril 2016

C’est leur avis

Contre l’évasion fiscale, il faut publier tous les « Panama Papers »

Le cofondateur de WikiLeaks Julian Assange critique la décision du collectif de journalistes auteur des révélations sur les « Panama Papers » de ne publier à partir du 9 mai qu’une sélection des documents. Pour mettre fin à l’évasion fiscale, il estime dans une interview publiée sur Slate.fr qu’il faut permettre l’accès à l’intégralité des données.

« C’est tout le système offshore qui est en jeu. Des millions de personnes y participent, des petites sociétés aux plus importantes. Cela n’est pas quelque chose qu’on peut atteindre avec un scandale de personne ici ou là. C’est un système qu’on ne pourra changer qu’avec des millions de mini scandales. Il n’y aura jamais des millions de mini scandales à la une des journaux parce qu’il n’y a pas assez de journalistes. […] Pour être efficace, on a besoin de chaque avocat prêt à attaquer en justice, de chaque entreprise escroquée qui veut porter plainte, des gens qui veulent vraiment savoir qui est l’homme que va épouser leur sœur. » Julian Assange