6 mai 2016

C’est leur avis

Le peuple européen, Obama le voit. Et nous ?

Dans le discours qu’il a délivré fin avril en Allemagne, Barack Obama a évoqué le « peuple de l’Europe ». Une vision d’unité que l’éditorialiste du Guardian et ancienne directrice du Monde Natalie Nougayrède aimerait retrouver dans les propos des Européens.

« “Je vous le dis, peuple de l’Europe, n’oubliez pas qui vous êtes. Vous êtes les héritiers d’une lutte pour la liberté.” Avec ces mots, dans un discours donné à Hanovre à la fin de sa visite européenne, Barack Obama a fait ce qu’aucun dirigeant européen ne s’est risqué à faire depuis longtemps, donner une “allocution au peuple de l’Europe”. Ce choix du singulier, “peuple de l’Europe” et pas “peuples” est le passage le plus frappant du message d’Obama. […] L’UE est peut-être une union sans amour, mais si un président américain croit que le “peuple de l’Europe” existe, pourquoi ne pouvons-nous pas voir l’avantage que cela aurait ? » Natalie Nougayrède