• Déradicalisation. Le gouvernement a présenté 80 mesures de lutte contre la radicalisation djihadiste, dont la création d’un centre de réinsertion dans chaque région d’ici fin 2017. Manuel Valls a affirmé que l’objectif était de doubler en deux ans la capacité de prise en charge des personnes menacées de radicalisation alors que 1 600 jeunes et 800 familles bénéficient actuellement d’un suivi.

  • Agressions sexuelles. L’ancien élu EELV Denis Baupin a annoncé avoir présenté sa démission de la vice-présidence de l’Assemblée nationale après la publication par Mediapart et France Inter des témoignages de huit femmes qui l’accusent de harcèlement et d’agression à caractère sexuel. Le député nie toutefois les faits.

  • Destitution freinée. Le nouveau président, depuis jeudi, de la chambre des députés brésiliens a créé la surprise en annulant le vote du 17 avril qui avait ouvert la voie au processus de destitution de la présidente du Brésil Dilma Rousseff. Il souhaite qu'un nouveau vote ait lieu avant que la procédure atteigne le Sénat, qui devait normalement se prononcer cette semaine.

  • Démission en Autriche. Le chancelier social-démocrate autrichien Werner Faymann a présenté sa démission deux semaines après le revers subi par son parti, dont le candidat a été éliminé dès le premier tour de l’élection présidentielle. Le deuxième tour, qui aura lieu le 22 mai, opposera le candidat d’extrême droite Norbert Hofer à l’écologiste Alexander Van der Bellen.

  • Platini hors-jeu. Le Tribunal arbitral du sport a confirmé la suspension de toute activité liée au football infligée à Michel Platini, la ramenant seulement de six à quatre ans. Le président de l’UEFA, la fédération européenne de football, a fait savoir qu’il démissionnerait de ce poste la semaine prochaine, mais qu’il attaquerait la fédération internationale (Fifa) devant la justice suisse.

  • Barthès arrête. L’animateur du « Petit Journal » Yann Barthès a annoncé qu’il quitterait la présentation de l’émission de Canal+ le 23 juin. Selon le magazine GQ, il rejoindra à la rentrée le groupe TF1 pour un programme hebdomadaire en première partie de soirée sur la première chaîne et une émission quotidienne sur TMC.