11 mai 2016

C’est leur avis

Le 49.3 met à mal l’union des gauches

Carlos Yarnoz, le correspondant à Paris du quotidien espagnol El Pais, estime que le choix de légiférer à nouveau par l’article 49.3 promet à François Hollande et Manuel Valls une fin de mandat difficile. Il considère également que cela hypothèque toute possibilité de réunir la gauche en 2017.

« Avec ce triple mouvement d’insolence – à l’égard du Parlement, de la rue et de leurs critiques au sein du Parti socialiste – Hollande et Valls rendent extrêmement difficile la mise en marche de nouveaux projets dans ce qui reste de la législature en cours. De plus, ils brisent définitivement la possibilité de former une union des gauches lors de la présidentielle de l’année prochaine. Et ce, à un moment où, d’après tous les sondages, le chef de l’État le moins aimé des Français ne passerait pas au second tour. » Carlos Yarnoz