12 mai 2016

Ça alors

Une ville suisse va accepter d’être payée en bitcoins par ses habitants

Le conseil municipal de Zoug, en Suisse alémanique, a décidé la semaine dernière d’autoriser ses habitants à payer en bitcoins pour obtenir des documents administratifs. Cette monnaie électronique a la particularité d’être développée en marge des banques centrales et peut s’échanger contre des devises classiques. Ce projet pilote s’étendra du 1er juillet au 31 décembre. Si la période d’essai s’avère concluante, la ville dit envisager d’augmenter les montants acceptés et d’étendre la possibilité de payer en bitcoins à l’ensemble de ses services publics. Zoug compte 26 000 habitants et accueille une quinzaine de start-up spécialisées dans les nouvelles technologies financières. La municipalité souhaite développer pour elles un « environnement économique optimal ».