13 mai 2016

Ça alors

Révélations sur un vaste programme de dopage aux JO de Sotchi

L’ancien directeur du Laboratoire de Moscou, en charge des contrôles antidopage en Russie, a affirmé hier au New York Times que des athlètes russes avaient bénéficié d’un système de dopage durant les Jeux olympiques d’hiver de Sotchi en 2014. Grigory Rodchenkov assure qu’au moins 15 médaillés sont concernés. Il affirme que ce système était supervisé par le gouvernement, avec le concours des services secrets qui intervertissaient des échantillons urinaires pendant la compétition, via une trappe installée dans le local réservé à leur stockage. Grigory Rodchenkov, aujourd’hui exilé aux États-Unis, a fourni une photo et présenté des e-mails échangés avec le ministère des Sports russe corroborant ses propos. Mi-novembre, la Fédération internationale d’athlétisme avait suspendu la Russie après un rapport accablant de l’Agence mondiale antidopage.