16 mai 2016

C’est leur avis

Ne nous demandez pas de déconnecter

Le projet de loi Travail en cours d’examen au Parlement prévoit un « droit à la déconnexion » des employés. Les entreprises, à partir d’une certaine taille, devront veiller à ce que l’utilisation des outils numériques n’entravent pas leurs temps de repos et de congés. La chroniqueuse du Guardian Suzanne Moore y voit le signe d’un excès dans le rapport que la France entretient avec le numérique.

« L’idée qu’une loi doit nous empêcher d’être connectés en permanence est révélatrice. Le récit dominant sur nos vies connectées reste toujours punitif. C’est un langage d’addiction, d’excès de dépendance et de stress. […] Tout en acceptant qu’il y a trop d’informations, que nous pouvons être aspirés dans de mauvaises habitudes, il doit y avoir une autre manière de penser à tout ceci, sans le modèle “Arrêtez le monde ! Je veux descendre”. » Suzanne Moore