23 mai 2016

Ça alors

La course aux armements de Lego

S’intéressant à l’évolution des boîtes de Lego, une équipe de chercheurs de l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande a publié vendredi une étude montrant une présence accrue d’armes au milieu des briques. La firme danoise, devenue numéro un mondial du secteur des jouets en 2014, est partie prenante selon eux d’une « course aux armements » pour capter l’intérêt de ses jeunes consommateurs. L’analyse des catalogues entre 1973 et 2015 montre que le nombre d’images suggérant de la violence a augmenté en moyenne de 19 % par an. Une telle évolution va de pair avec l’exploitation de licences par le fabricant, dont les boîtes « Star Wars » représentent désormais 20 % des ventes, et la création de ses propres univers déclinés en séries et jeux vidéo, dont le récent « Nexo Knights » qui met en scène des chevaliers dans un environnement futuriste.