26 mai 2016

Ça alors

Des boutons contre les agressions dans les bus indiens

Vingt bus publics de l’État indien du Rajasthan ont été équipés mercredi d’un bouton d’alarme, afin de prévenir les agressions contre les passagers. Une fois pressé, il enverra un SOS à la police, qui pourra immédiatement visionner une caméra placée dans le bus et le localiser grâce à un GPS. Le ministre indien des Transports a annoncé que la mesure, destinée à assurer la sécurité des femmes, serait ensuite étendue au reste du pays. Fin décembre 2012, dans la région de New Delhi, une étudiante avait été violée et tuée par six hommes dans un bus. Sa mort avait provoqué d’importantes manifestations. En mars, le gouvernement avait déjà annoncé que tous les téléphones portables vendus en Inde devraient être munis, à partir de janvier 2017, d’un bouton d’alarme permettant, d’une simple pression, de prévenir les services d’urgence.