27 mai 2016

Ça alors

Poutine fait crouler les États-Unis sous le fromage

Les États-Unis font face à un excédent de fromage exceptionnel, avec plus de 500 millions de kilos de produits stockés dans des congélateurs en attendant d’être consommés. Cette abondance est la conséquence de l’embargo russe sur les produits européens décrété par Vladimir Poutine à l’été 2014 en réponse aux sanctions de l’UE contre la Russie après l’invasion de la Crimée. Les industriels européens se sont ainsi tournés vers le marché américain pour écouler leurs marchandises invendues. Les ventes ont été favorisées par un euro faible qui rend le fromage européen plus compétitif que celui produit aux États-Unis. En raison de l’afflux de fromages européens, les produits américains se vendent moins bien. Le Wall Street Journal a calculé qu’il faudra que chaque Américain mange 1,7 kilo de fromage supplémentaire cette année pour effacer le surplus.