27 mai 2016

Ça alors

Des touristes pour asseoir une revendication territoriale

La Chine veut faire des îlots disputés de mer de Chine méridoniale les nouvelles Maldives. Le maire de la ville-préfecture de Sansha, qui administre ces territoires revendiqués par Pékin, a annoncé ce matin à un journal officiel la construction prochaine de centres de plongée et de complexes hôteliers pouvant accueillir des mariages. Faire venir des touristes sur ces îles est, avec les équipements militaires, un autre moyen pour la Chine d’appuyer ses revendications territoriales face au Vietnam et aux Philippines notamment. La superficie cumulée de ces îlots n’atteint que 13 kilomètres carrés, mais ils permettent de s’arroger deux millions de kilomètres carrés de territoires maritimes environnants. Cette zone stratégique, traversée quotidiennement par 200 pétroliers, est également convoitée pour la pêche et ses ressources possibles en pétrole et en gaz.