30 mai 2016

Ça alors

Les antibiotiques peuvent aggraver le réchauffement climatique

L’usage d’antibiotiques dans l’élevage a un impact sur le réchauffement climatique, selon une étude publiée la semaine dernière dans l’une des revues de la Royal Society, l’équivalent britannique de l’Académie des sciences. Les chercheurs ont constaté que les bouses de bovins ayant été traités aux antibiotiques émettaient 1,8 fois plus de méthane que celles des animaux non traités. Le méthane a un impact sur l’effet de serre 25 fois plus important que le CO2. Les antibiotiques sont utilisés pour soigner les animaux, mais également en traitement préventif, voire pour les engraisser. L’Union européenne a interdit ce dernier usage depuis 2006. L’élevage est responsable de près de 15 % des émissions de gaz à effet de serre liées à l’activité humaine.