31 mai 2016

Tout s'explique

L’extrême droite entre au gouvernement israélien

Qui est le nouveau ministre de la Défense ?

Avigdor Lieberman, chef du parti d’extrême droite Israël Beitenou, a été investi hier par le Parlement israélien comme ministre de la Défense, le poste le plus important du gouvernement après celui de Premier ministre. Il a déjà été ministre des Affaires étrangères entre 2009 et 2012 et vice-Premier ministre d’Israël entre 2013 et 2015. Il est connu pour avoir formulé des propos agressifs et des menaces à l’égard des Arabes ces dernières années. Sa nomination est accompagnée de celle de Sofa Landver, issu du même parti ultranationaliste, au poste de ministre de l’Intégration.

Pourquoi Benjamin Netanyahou a-t-il besoin de lui ?

Depuis sa victoire aux élections législatives de mars 2015, le Premier ministre israélien ne disposait que d’une majorité d’un siège à la Knesset, le Parlement israélien. Mi-mai, il a entamé des discussions avec Avigdor Lieberman après avoir échoué à former un gouvernement d’union nationale avec la gauche travailliste. Avec le parti Israël Beitenou (« Israël notre maison »), la nouvelle coalition, très ancrée à droite, compte cinq sièges supplémentaires.

Est-ce une menace pour la stabilité de la région ?

Benjamin Netanyahou a assuré hier que l’arrivée d’Avigdor Lieberman ne changerait pas les orientations du gouvernement. Les deux hommes défendent la poursuite de la colonisation de la Cisjordanie, une zone sous le contrôle de l’Autorité palestinienne, une politique condamnée par les Nations unies. L’Autorité palestinienne a dit hier voir dans ce nouveau gouvernement « une vraie menace d’instabilité et d’extrémisme dans la région ».