31 mai 2016

Ça alors

Le Pakistan veut réduire les naissances sans choquer les enfants

L’autorité pakistanaise de régulation des médias a annoncé jeudi l’interdiction des publicités pour des méthodes contraceptives, avant de faire machine arrière samedi. Elle avait d’abord expliqué avoir reçu des plaintes de familles qui considéraient que les spots perturbaient leurs enfants. L’interdiction a cependant suscité de nombreuses critiques dans les médias et sur les réseaux sociaux et a incité le régulateur à autoriser de nouveau les publicités, mais après 23h. Si le sujet du contrôle des naissances est sensible, le Pakistan, sixième pays le plus peuplé au monde, en a pourtant besoin car il souhaite limiter son accroissement démographique. Or il a le taux de contraception le plus faible d’Asie du Sud. Seules un quart des femmes mariées de moins de 50 ans y ont recours (contre 64 % en moyenne dans le monde) et ce chiffre est en recul en 2015.