3 juin 2016

Ça alors

Les Français divorcent moins

Entre 2010 et 2014, le nombre de divorces a reculé de 8 % en France, a annoncé l’Insee dans une étude publiée hier, alors que le nombre d’unions prononcées reste plutôt constant (-1 %). Interrogée par 20 Minutes, Anne Solaz, chercheuse à l’Institut national d’études démographiques, y voit plusieurs raisons. D’abord la crise économique, qui pousse les conjoints à repousser leur séparation de peur que celle-ci n’entraîne une baisse de leur niveau de vie, comme l’ont montré plusieurs études américaines. Par ailleurs, le mariage est davantage un choix d’amour que de sécurité familiale ou fiscale, car le Pacs remplit cette fonction depuis 1999. Les couples se marient également plus vieux (31 ans en moyenne en 2014) après avoir déjà vécu ensemble. Enfin, les remariages sont plus nombreux (28 %, contre 18 % en 1980), avec des conjoints qui savent mieux se choisir.