6 juin 2016

Ça alors

Un drone réalisé en impression 3D

Airbus a dévoilé la semaine dernière au salon aéronautique de Berlin un modèle de drone en polyamide réalisé en impression 3D (ajouts de matières par couches successives à partir d’un fichier numérique). Baptisé Thor, il mesure quatre mètres et pèse 25 kilos. Seuls le train d’atterrissage, la batterie, les deux moteurs électriques et les commandes de contrôle n’ont pas été réalisés de cette manière. Parmi les avantages de l’impression 3D : le faible coût de la fabrication (20 000 euros) et du remplacement des pièces. Airbus assure avoir fait voler le drone en novembre. L’entreprise européenne utilise déjà l’impression 3D pour une partie du fuselage et des ailes de son A350. Le lanceur de la fusée Ariane 6, prévu pour 2020, utilisera aussi cette technologie.