7 juin 2016

Ça peut servir

Ne pas se faire pirater comme Mark Zuckerberg

On peut être le PDG de Facebook et se faire pirater ses mots de passe comme n’importe quel internaute. La mésaventure est arrivée à Mark Zuckerberg ce week-end : un groupe de pirates informatiques est parvenu à prendre le contrôle de ses comptes Twitter et Pinterest. Son mot de passe ? « dadada », assurent les pirates informatiques dans un tweet envoyé depuis son compte. Ils expliquent l’avoir trouvé dans une base de données de LinkedIn dérobée en 2012. Ce qui signifierait que Mark Zuckerberg ne respecte pas plusieurs principes pourtant martelés par les spécialistes : ne pas utiliser deux fois le même mot de passe (celui de LinkedIn aurait aussi servi pour Twitter et Pinterest), en changer régulièrement et ne pas se contenter de six lettres. La Cnil recommande le recours à un gestionnaire de mots de passe en ligne, type Keepass ou Lastpass, qui fait le travail pour vous.