8 juin 2016

Ça alors

Une équipe de réfugiés aux JO de Rio

Le Comité international olympique a annoncé vendredi la composition d’une équipe de dix athlètes pour représenter les réfugiés du monde entier aux Jeux de Rio du 5 au 21 août. Parmi eux, des sportifs du Soudan du Sud, de Syrie, de République démocratique du Congo et d’Éthiopie. Tous ont fui leur pays et bénéficient du statut de réfugié. Ils participeront aux épreuves de natation, de judo et d’athlétisme sous la bannière olympique. Ce n’est pas la première fois que des sportifs natifs de pays en conflit participent aux JO : des Monténégrins avaient été autorisés à concourir sous une bannière neutre à Barcelone, en 1992, alors que la Yougoslavie était en guerre. En 2000, à Sydney, des athlètes du Timor oriental, pays alors placé sous la tutelle des Nations unies, avaient participé aux Jeux sous le drapeau olympique.