9 juin 2016

Ça alors

Les marchés sensibles aux tweets d’Elon Musk

En un tweet, le milliardaire sud-africain Elon Musk a provoqué hier des mouvements financiers importants sur les marchés. Le patron du constructeur de véhicules électriques Tesla a démenti une information du journal Nikkei lui prêtant des velléités d’association avec Samsung pour les batteries de la Model 3. Cette voiture, annoncée pour 2017, a fait l’objet de 400 000 précommandes à travers le monde. Conséquence : un plongeon de 8 % de l’action Samsung, représentant une perte de capitalisation de 580 millions de dollars. Dans le même temps, l’action de Panasonic, partenaire exclusif pour les batteries avec lequel il affirme continuer de travailler, s’est appréciée de 3,77 % (soit 800 millions de dollars de capitalisation supplémentaire). En mars 2015, un tweet d’Elon Musk évoquant un nouveau projet de Tesla avait entraîné une hausse de plus de 3 % de l’action de l’entreprise.