10 juin 2016

C’est leur avis

La « French Tech » manque d’ambition

Invité par le gouvernement français à visiter la « French Tech » (nom donné par l’État à « l’écosystème des start-up français »), le journaliste américain Jon Evans critique dans TechCrunch le manque d’ambition qu’il a constaté.

« L’attitude générale était de penser que les start-up sont des acteurs de ligue mineure en compétition pour se faire racheter par des multinationales de ligue majeure. Presque personne ne pensait assez grand pour imaginer des start-up réussir au point de changer les règles. Au lieu de cela, presque tout le monde considérait que les relations et les partenariats avec les grands groupes étaient en soi extrêmement importants et excitants. […] Pouvez-vous imaginer un jeune AirBnB s’enthousiasmer pour un rapprochement avec Marriott ou un jeune Uber rechercher désespérément un partenariat avec les taxis ? » Jon Evans