• Le conseil des prud’hommes de Paris a condamné mardi la Société générale à verser 455 000 euros à son ancien trader Jérôme Kerviel, estimant qu’il avait été licencié « sans cause réelle et sérieuse » en 2008. « C’est la première fois qu’une juridiction reconnaît une part de responsabilité à la banque» et laisse apparaître « que la Société générale était au courant des dépassements opérés par le trader “bien avant” de lui signifier son licenciement », analyse Isabelle Chaboud, enseignante en finance sur le site The Conversation.

  • Hillary Clinton a assuré mardi avoir engrangé dans les primaires démocrates les soutiens nécessaires pour être désignée candidate à la présidentielle de novembre. Son opposant Bernie Sanders, qui a rencontré Barack Obama jeudi, refuse néanmoins de se retirer de la course. « Bernie Sanders risque de porter un préjudice énorme au camp démocrate, s’il ne laisse pas l’énergie nécessaire à Hillary Clinton pour vaincre Donald Trump », a déclaré William Daley, ancien chef de campagne du vice-président Al Gore.

  • L’Autorité de la concurrence a rejeté jeudi un projet d’accord de distribution entre Canal+ et beIN Sports qui aurait permis à la première de renforcer son offre en matière de sport. Pour Cyril Lacarrière, journaliste média à L’Opinion, « cette fin de non-recevoir va obliger les deux parties à trouver d’autres leviers de croissance. Pour beIN Sports, il s’agira avant tout d’endiguer les dettes qui s’accumulent d’année en année ; pour Canal+, de renouer le lien avec des abonnés qui désertent massivement la chaîne ».

  • La grève à la SNCF s’est poursuivie tout au long de la semaine. Les éboueurs parisiens ont également lancé un mouvement pour protester contre le projet de loi Travail. « Qu’importe si la grève des cheminots s’étiole, avec 8,5 % de grévistes (mais une bonne moitié de conducteurs) le 7 juin contre 17 % le 1er juin. La CGT n’a pas réussi à bloquer l’activité économique du pays, ce qui est un aveu de faiblesse, mais elle la perturbe par des actions coups de poing – dans le ramassage des ordures, au marché de Rungis ou sur des voies de chemin de fer – qui n’ont pas grand sens », écrit Le Monde dans un éditorial.

  • L’équipe de France de football a battu la Roumanie (2-1) hier au soir au Stade de France, en match d’ouverture de l’Euro. « Appliquée et cohérente, la Roumanie tenait son exploit, explique Hugues Sionis, journaliste à l’Équipe. Mais un coup de génie l’a soudainement rappelée à la réalité. À une minute du terme, Payet a forcé la décision. Une frappe de pur génie en pleine lucarne. »