13 juin 2016

Ça alors

Des députés allemands d’origine turque menacés

Les 11 députés allemands d’origine turque qui ont voté le 2 juin la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie ont été placés sous protection policière. L’information, publiée samedi par le quotidien Frankfurter Allgemeine, a été confirmée hier par l’un des parlementaires concernés. Le député écologiste Cem Özdemir, dont le discours au Parlement avait été très relayé, a déclaré avoir reçu des menaces de mort. L’Allemagne compte près de deux millions de citoyens turcs vivant sur son territoire et près de trois millions de citoyens allemands d’origine turque. Le président turc Recep Tayyip Erdogan mène depuis le début du mois une campagne de dénigrement à l’égard de ces élus au « sang corrompu ».