15 juin 2016

Ça alors

Travailler plus pour gagner moins

Le gouvernement de centre droit finlandais et les syndicats négociaient depuis un an un ensemble de mesures en vue de redresser l’économie. Dans un accord signé hier, les représentants des salariés consentent à de nombreux sacrifices : trois jours de travail en plus par an sans contrepartie, gel des salaires pendant un an, augmentation des cotisations sociales. Les fonctionnaires verront leur rémunération réduite de 30 % pendant leurs congés jusqu’en 2019. Akava, l’une des grandes confédérations du pays, y voit « le prix à payer » pour améliorer la compétitivité des entreprises, la situation des finances publiques et pour créer des emplois. En échange, le gouvernement a accepté de compenser les pertes de pouvoir d’achat par des baisses d’impôts. Il accepte aussi de renoncer à décentraliser les négociations salariales au niveau de l’entreprise au lieu des branches.