16 juin 2016

Ça peut servir

Un peu plus de mots pour moins d’e-mails

Il peut être utile de rallonger un e-mail de quelques phrases pour couper court à de futurs échanges. Le professeur d’informatique américain Cal Newport le recommande particulièrement lorsqu’il s’agit de fixer un rendez-vous. Si un collègue ou un ami vous propose de boire un verre, résistez à la tentation de répondre : « OK, quel jour te conviendrait ? » Proposez tout de suite un lieu, deux ou trois dates et demandez à votre interlocuteur de l’appeler au téléphone si aucune ne lui convient. Dans un premier temps, vous aurez l’impression d’y passer plus de temps, mais si vous appliquez ce procédé à tous vos échanges, vous limiterez les allers-retours avec votre boîte mail et pourrez vous consacrer plus longuement à vos autres tâches.